Ces femmes qui aiment le sexe

Les femmes aiment-elles moins le sexe que les hommes ?



Parmi les idées les plus répandues, celle de la femme frigide et l'homme toujours en demande est la plus courante. Pourtant, il semblerait dans une société ou la sexualité est quelque chose de moins en moins tabou et donc de plus en plus assumé, que la femme arrive à y trouver sa place  et même tout aussi bien, voire pourquoi pas plus que l'homme ! Education, image, messages véhiculés font de cette idée répandue une idée de plus en plus désuète ! La femme d'aujourd'hui a davantage un rapport égal à sa sexualité que les hommes et celles qui le revendiquent nous l'expliquent très bien :

Une chanteuse a d'ailleurs écrit un post à propos de cela, dans lequelelle comparait le sexe à la musique ou la nourriture, comme des plaisirs à explorer. Elle explique par ailleurs qu'elle avait peur d'écrire à propos de son gout pour la sexualité contrairement aux articles qu'elle avait écrit sur les deux précédentes passions, par peur de son image, du jugement. Puis elle s'est rendue compte qu'elle souhaitait pouvoir assumer ses idées et ses passions. Elle écrit donc plusieurs points très intéressant.

Le premier est pour elle la distinction importante entre l'amour et le sexe, et en ce sens elle nous offre la magnifique image du croissant et du café, si les deux vont mieux ensemble, ils peuvent parfaitement être consommés séparement. Ainsi deux personnes qui ne s'aiment pas peuvent s'offrir du plaisir tandis que deux personnes peuvent s'aimer sans que cela ne se traduise par le plaisir charnel.

Le deuxième est pour elle l'occasion de supposer un monde dans lequel une femme était éduquée en totale harmonie avec sa sexualité, qu'on lui apprenne à se respecter, qu'on l'encourage à explorer ses envies et ses désirs, sans qu'aucune pub ou pression sociale ne la juge mais qu contraire l'incite à découvrir son corps et à experimenter ses choix. Une société dans laquelle l'agression sexuelle ou verbale à ce sujet seraient non présents. Il semblerait que dans ce contexte, oui, les femmes aimeraient autant le sexe que les hommes.

Dans son troisième point, elle explique que les femmes qui aiment le sexe ne sont pas des salopes. Elle explique que les salopes sont des personnes qui sont prêtes à s'offrir au premier venu contre de l'attention, de l'argent, ou autre. La salope a donc un rapport de monnaie d'échange avec le sexe. La femme qui aime le sexe, aime juste le sexe, sans pour autant sauter sur tout ce qui bouge.

Dans son quatrième et son cinquième point, elle explique que le sexe n'est pas dangereux. Qu'il faut arrêter de diaboliser la sexualité. Si on arrêtait d'élever les femmes dans l'idée que le sexe est sale, amoral, dangereux, la question des différences hommes/femmes sur la libido n'existeraient pas comme elle existe aujourd’hui. Prendre sa voiture est dangereux, au même titre que d'avoir une relation sexuelle, qu'on aime ou non le sexe, tout le monde peut attraper une maladie, ou ne jamais en avoir.

Et dernier point important, aimer le sexe ne veut absolument pas dire l'aimer avec tout le monde. Ni coucher avec tout le monde. Nombre de femmes, lorsqu'elles assument ouvertement aimer la sexualité, se retrouvent harcelées lourdement par des mâles qui entendent que la porte est ouverte. Or, elle ne l'est pas. Aimer le sexe, n'a rien à voir avec coucher facilement. Les femmes qui aiment le sexe choisissent leur partenaire, aiment qu'il y ait un complicité, un échange.


Tiré d'un texte sur Carsie Blanton
Anais pour Secretdedame.com

Posts les plus consultés de ce blog

MON MARI ADORE PORTER DES VETEMENTS DE FEMME

CITATIONS CELEBRES QUI DONNENT ENVIE DE FAIRE L'AMOUR