ALBUTOPHILIE : l'AMOUR SOUS L'EAU

Peut-on tourner des films pornos en apnée ? Amoureux du sexe qui mouille, l’Américain Mark Yasenchak passe sa vie dans une piscine qu’il a transformé en véritable chambre à coucher. «Je suis le premier à avoir réalisé des films érotiques 100% liquides.»
Aquatapes
L’albutophilie est une attirance pour l’eau et le mouillé. La plupart des albutophiles se contentent de faire l’amour dans une baignoire. Certains, plus extrêmes, le font dans une piscine, là où ils n’ont plus pied. Ils appellent ça le Coitus à Unda, relations sexuelles dans l’eau. Mark Yasenchak, lui, préfère l’amour SOUS l’eau. Né en 1959, résidant en Floride («près d’une plage, à Deerfield Beach»), ce photographe et réalisateur de X a créé une véritable entreprise d’underwater sex : «Cest toujours très excitant d’espionner les filles sous la ligne de flottaison, explique-t-il. J’ai commencé à faire de la plongée au milieu des années 80 et j’avais toujours une caméra avec moi. Je trouvais les filles plus intéressantes que les poissons, alors ça m’a donné l’idée de faire des vidéos érotiques de femmes nues en train de nager… Petit à petit, elles sont passées de la brasse à la nage papillon.»
Mark se définit comme un authentique aquaphile : les femmes qui barbotent, ça le met en nage. «La presse liquide rend toutes les courbes sensuelles. Les cheveux ondoient de façon angélique. Le corps est en apesanteur, sans poids. Les bulles s’échappent de la bouche, ce qui donne le sentiment du danger et augmente l’érotisme de l’image.» Beaucoup d’aquaphiles apprécient le côté asphyxiant de l’amour sous l’eau. D’autres sont plus sensibles au masque à oxygène de caoutchouc, à la tenue de néoprène moulante ou aux vêtements mouillés qui adhèrent à la peau… Mais la majorité apprécie tout simplement l’impression de flottement irréel de ces ondines aux cheveux fluides…
Pour pouvoir les photographier comme dans un aquarium, Mark Yasenchak s’est fait construire une piscine d’intérieur, véritable studio sous-marin, équipé de décors et de spots de lumières. «Tout doit évoquer la sirène, dit-il. Tout doit donner l’impression que le sexe sous l’eau c’est facile, magique et surnaturel.»
Pas si facile, en réalité. Les filles ne portent souvent pas de masque et doivent sans cesse reprendre leur respiration, ce qui interrompt la séance toutes les 40 ou 60 secondes. «J’ai des modèles qui peuvent rester en apnée pendant 3 minutes, mais ce n’est pas pratique en fait, parce qu’elles doivent faire tout un exercice respiratoire pour reprendre leur souffle à la surface et quand elles replongent, leur partenaire a du mal à reprendre le sexe là où il s’était interrompu faute d’air. Toutes ces allées et venues, c’est compliqué à gérer !»
Aquatapes2
Autre difficulté : dans l’eau, les lois de la gravité sont inversées. «Le corps remonte tout le temps vers la surface et on n’a aucun point d’ancrage pour baiser. Le sexe aquatique est obligatoirement un truc lent, tout en finesse. On peut jouir, mais l’eau rend les sensations génitales plus floues. Alors vous jouissez plus en profondeur.» Il est également assez compliqué – pour des raisons techniques – de faire l’amour en milieu liquide. «Certaines de mes modèles sont des nymphomanes : elles mouillent tellement que leur sexe reste enduit (comme la peau visqueuse des poissons) d’une couche de lubrifiant naturel.» Les autres utilisent un lubrifiant water-proof - Wet Platinum -, fait à base de silicone, qui ne se dilue pas.
Les tournages durent généralement une heure. Au bout de deux heures, la peau se ride comme une prune ce qui n’est pas très joli. Les actrices avalent la tasse et fatiquent vite. Sans compter que l’eau se salit (avec le lubrifiant, le maquillage, les excrétions) devenant un peu opaque… «Généralement, plus vite c’est fait, mieux c’est. Les couples expérimentés parviennent à tenir une heure, ce qui fait au final 15 mn de vidéo réussie.»
Underwater Love, de Mark Yasenchak, éd. Reuss.
En vente sur internet ou à la librairie Musardine (122 rue du Chemin-Vert 75011 Paris)
ou en VPC (01 49 29 48 55).
Ecrit par Agnes Giard, les 400culs, liberation

A lire

Posts les plus consultés de ce blog

MON MARI ADORE PORTER DES VETEMENTS DE FEMME

Ces femmes qui aiment le sexe

CITATIONS CELEBRES QUI DONNENT ENVIE DE FAIRE L'AMOUR