30000 EUROS POUR RESSEMBLER A BARBIE ET A KENT

Anastasia Reskoss et Quentin Dehar sont tous les deux français et fascinés par leurs idoles respectives, Barbie et Ken, depuis leur plus jeune âge. Tellement fascinés qu’ils ont dépensé près de 300.000 euros dans des opérations de chirurgie esthétique pour leur ressembler.  
Elle a 20 ans, il en a 23. Tous deux avouent sans complexes leur obsession pour la poupée la plus célèbre du monde et son conjoint dans un article du Daily Mail.
C’est à 15 ans qu’Anastasia réalise qu’elle souhaite transformer son physique pour se rapprocher au plus près de celui de Barbie. « Mes parents m’ont offert la meilleureéducation possible, déclare la jeune femme résidant à Paris au journal britannique. Ils m’ont acheté toutes les Barbies que je voulais. À tel point qu’un jour j’en avais plus de 100 dans ma collection. Je jouais sans cesse avec. Je les aimais. Elles étaient tellement belles. » 

Un budget hors-normes

À 17 ans, Anastasia subit sa première opération. Ses parents, généreux, lui offrent un « nouveau nez » à plus de 4 480 euros, puis un an plus tard des implants mammaires à hauteur de 7 000 euros. Chacune de ces opérations sera par la suite renouvelée. 
Son compagnon, Quentin Dehar, est passé par le même processus. « J’adorais Ken. J’avais tous les accessoires pour aller avec : l’avion, la maison et la voiture décapotable. » C’est au lycée que le garçon commence à « ne pas se sentir lui ». « J’ai commencé à lire les magazines et me renseigner sur les différents types de chirurgie esthétique, confie-t-il au tabloïd. Je souhaitais transformer tout mon visage pour devenir Ken. » Au-delà de l’apparence physique, c’est le mode vie de la poupée qui attire le jeune homme. « J’aspirais à avoir une belle voiture et des vêtements de luxe comme mon Ken pouvait avoir. »
Quentin entame, lui, sa transformation à 18 ans. Comme sa petite amie, il commence par le nez – 4 138 euros – puis quelques mois plus tard se fait injecter du Botox sur le visage. À ce jour, il totalise près de 1 240 euros d’interventions sur cette seule partie du corps. Il confie au Daily Mail qu’il aimerait s’attaquer prochainement à ses pectoraux, par le biais d’implants.

Coup de cœur mutuel

Le couple se rencontre en 2013, lors d’une boat party à Saint Tropez. Tous deux témoignent du véritable coup de cœur qu’ils ont ressenti l’un pour l’autre. « J’étais sur la piste de danse lorsque j’ai vu Anastasia. Elle n’avait que 18 ans à l'époque mais elle était tellement belle », se souvient Quentin.    
Depuis deux ans, ils sont inséparables. S’entraidant l’un l’autre dans leur processus de transformation, ils ont à eux deux dépensé plus de 87 000 euros en chirurgie esthétique. Sans compter les achats annexes : voitures de luxe, vêtements de marques ou maroquinerie haut de gamme dans le but de se rapprocher du train de vie de la poupée Mattel. « Nos parents ne nous appellent plus par nos prénoms d’origine mais "Barbie et Ken" », se réjouit Quentin qui s’affiche d’ailleurs sur Instagram sous le pseudonyme de « Ken Dehar ».
L’un comme l’autre souhaitent aujourd'hui poursuivre sur leur lancée pour atteindre leur but de ressembler à leurs icônes. Un cheminement qui se fera grâce à l'aide financière de leurs parents et aux bénéfices des magasins de téléphonie mobile de « Ken ». Quitte à y mettre le prix. 
A lire :

NOUVEAU METIER : DRAGUER POUR LES AUTRES SUR LE NET



Posts les plus consultés de ce blog

MON MARI ADORE PORTER DES VETEMENTS DE FEMME

Ces femmes qui aiment le sexe

CITATIONS CELEBRES QUI DONNENT ENVIE DE FAIRE L'AMOUR