TECHNIQUES POUR ATTEINDRE L'ORGASME

COMMENT ATTEINDRE L'ORGASME À COUP SÛR ?

Avec l'orgasme, c'est des "Ah oui, ça y est presque, ah non, sauf que… ". Qu’est-ce qui coince ? Gros tabou ou trois fois rien, quand on le sait, plus rien ne nous empêche d’accéder au plaisir sexuel.

Source : cosmopolitain.fr

Comment atteindre l'orgasme à coup sûr ?

Entre l'orgasme et moi ? L'inconnu

« Je ne suis pas sûre d'avoir déjà croisé un orgasme depuis le début de ma vie sexuelle.

Oui, j'ai déjà éprouvé une bonne dose de plaisir avec mes ex. Mais jamais au point de vriller de bonheur. Or, si on en croit les films, c'est juste un truc incroyable.
Du coup, j'en arrive à me dire que le meilleur reste à venir. J'ai sûrement été au bord du plaisir suprême, mais sans jamais y sombrer...
Je compte bien sur ma prochaine histoire. »
Rebecca, 22 ans

·         Alors, dès maintenant :

L'orgasme, c'est une sensation de plaisir infini qui se traduit par des contractions vaginales toutes les 0,8 secondes.
Le cœur s'emballe avec 180 pulsations par minute, la respiration devient haletante.
Un orgasme se traduit par des réactions physiques mais aussi psychologiques puisque, à l'instant fatidique, on sécrète des endorphines, sorte de morphine naturelle qui procure ce sentiment divin de bien-être.

L'orgasme peut être vaginal (lors de la pénétration) ou clitoridien (provoqué par la stimulation du clitoris).

Entre l'orgasme et moi ? Des poils


« Ce qui m'empêche de connaître l'extase ? C'est quand je ne suis pas épilée.
Ça paraît superficiel, mais, quand je sens la main de Vincent s'approcher de mes pattes velues, je suis tétanisée et absorbée par tout autre chose que mes sensations. »

Vera, 28 ans

·         Alors, dès maintenant :

On a toutes besoin d'un mini-rituel pour être dans de bonnes conditions mentales avant de se lancer dans des ébats.
Certaines vont aimer que la pièce soit plongée dans la pénombre, d'autres vont avoir besoin d'être parfaitement épilées pour vraiment profiter d'un câlin.
Il suffit de se connaître et de prendre en compte ses marottes sexuelles.

On peut alors penser que la spontanéité de l'acte est cassée. Faux, tant que ça vous donne un coup de pouce sexuel positif et que ça ne devient pas obsessionnel.

Entre l'orgasme et moi ? Du caoutchouc


« Entre l'orgasme et moi, il y a juste un morceau de latex.
Les préservatifs, ça me fait l'effet d'une râpe à fromage rouillée...
Alors, au début d'une histoire, ça me paraît normal d'en passer par là. Mais, maintenant que c'est du sérieux entre nous, je vais traîner Seb dans un labo d'analyses : on attend les résultats et hop, on fait sauter ce bout de plastique anti-glamour entre nous. »

Nathalie, 27 ans

·         Alors, dès maintenant :

Il existe aujourd'hui toutes sortes de préservatifs.
Pour celles qui sont sensibles, il faut miser sur les modèles extrafins et lubrifiés.
Testez plusieurs marques, en piochant toujours dans ceux portant la mention NF.
N'hésitez pas à investir aussi dans un lubrifiant, qui pourrait bien vous sauver le plaisir.

Et sachez qu'il existe d'autres matières que le latex, pour les allergiques.

Entre l'orgasme et moi ? Une sonnerie


« Samedi dernier, Antoine et moi avons joué la carte "romance au coin du feu".
Tout était là : une bonne bouteille de vin blanc, un plaid moelleux, des bougies partout, mon amant fougueux tout à mes zones les plus érogènes, l'ultime déclic était proche. Et là, son portable sonne.
Ça m'a totalement déconcentrée... Qui pouvait appeler ma moitié à 2?heures du mat? Impossible ensuite de me remettre dans le flot dans nos étreintes. J'ai prétexté un mal de tête pour justifier mon manque d'entrain... Je n'ai pas osé avouer ma jalousie.
Deux jours plus tard, j'apprenais que ce message venait de sa sœur qui habite New York. »
Frédérique, 32 ans

·         Alors, dès maintenant :

Atteindre l'orgasme, ce n'est pas mécanique, on est vite déconcentrée.

Il faut être dans le bon état d'esprit et se vider le cerveau des contrariétés ambiantes.

Entre l'orgasme et moi ? Des complexes


« Avant l'arrivée de notre petite Prune, notre vie sexuelle cartonnait.
Mais les neuf mois de grossesse m'ont apporté leur injuste lot de vergetures. Quand je me vois dans le miroir, je suis mortifiée.
Plus aucune envie d'être nue devant Gaspard. Depuis, je m'arrange pour éteindre la lumière ; mais, même dans ces conditions, je n'ai jamais retrouvé la saveur sexuelle d'avant. »
Solenne, 33 ans

·         Alors, dès maintenant :

Nos com­plexes gangrènent facilement notre vie sexuelle ; quelques bourrelets, des vergetures, de la cellulite, autant de petites imperfections physiques qui nous obnubilent, et du coup on imagine que notre partenaire ne voit que ça. Heureusement, non.

Là, deux solutions : soit vous apprenez à cohabiter avec vos défauts en sachant bien qu'ils ne sont qu'un petit « morceau » non représentatif de vous ; soit vous les éradiquez à coups de sport, régime, médecine ou produits de soin.

Entre l'orgasme et moi ? Des bobos


« Ce n'est pas sexy, mais je suis sujette aux mycoses.
À chaque fois, j'ai l'impression qu'on m'a greffé une Spontex dans le vagin. Faire l'amour devient un calvaire, alors autant dire que l'orgasme, je n'y songe même pas pendant ces phases délicates... »

Gwendoline, 29 ans

·         Alors, dès maintenant :

La mycose est une maladie due à un champignon, on la reconnaît aisément aux démangeaisons et aux pertes blanches qu'elle procure.

Rassurons-nous : c'est fréquent, et sans gravité... mais très désagréable.
Les mycoses sont provoquées par un déséquilibre de la flore vaginale qui permet au champignon de se développer. Le traitement est local, avec des crèmes pour les mycoses de la vulve et des ovules pour les mycoses vaginales.

Un seul mot d'ordre : consultez votre gynéco.

Entre l'orgasme et moi ? Pas assez de caresses


« Un manque criant de préliminaires, voilà ce qui s'interpose entre l'orgasme et moi.
Or, moi, j'ai vraiment besoin de prendre mon temps, de sentir le désir monter, petit à petit.

Mon homme, côté sexe, c'est plutôt "deux cafés et l'addition". Je n'ose pas aborder le sujet, de peur de le vexer. »
Zoé, 25 ans

·         Alors, dès maintenant :

Les préliminaires sont cruciaux, ils sont l'antichambre de l'acte sexuel, ce qui permet d'obtenir la meilleure des lubrifications.
N'hésitez pas à faire comprendre à votre partenaire où se situent vos zones érogènes en le guidant avec vos mains.

Et devenez active vous aussi de cet avant-goût charnel, votre homme se piquera au jeu.

Entre l'orgasme et moi ? Pas les bonnes caresses


« Rien ne me fait plus d'effet qu'un câlin du bas : c'est le moyen infaillible pour me faire décoller.
Enfin, quand mon partenaire sait s'y prendre. Ce qui hélas n'est pas le cas de mon chéri actuel.
Alors, Guillaume, voici un message perso : non, mon clitoris n'est pas là du tout. Remonte de 3?centimètres et ce sera parfait ! »

Louise, 27 ans
·         Alors, dès maintenant :

80?% des femmes ont des orgasmes clitoridiens, c'est-à-dire provoqués par la stimulation du clitoris, petit appendice hypersensible (qui contient deux fois plus de terminaisons nerveuses qu'un pénis...) situé à l'entrée du vagin.

Pas facile pour un homme de savoir comment réussir un cunnilingus : manifestez votre plaisir en émettant des petits signaux de contentement quand il est pile là où il faut.

Entre l'orgasme et moi ? Trop d'initiative


« Avec Hugo, j'ai un mal fou à avoir un orgasme.
Tout le problème vient de sa hantise de la routine. ll se sent obligé de concurrencer le Kama Sutra à chaque fois. J'ai à peine le temps de profiter d'une position coquine qu'il enchaîne avec celle d'après.
Mais moi, ça ne me convient pas du tout. Je ne trouve jamais le temps de profiter de mon plaisir. Comment faire passer le message sans incarner la prude de service ? »
Ariane, 26 ans
·         Alors, dès maintenant :

Il n'est jamais évident, quand on rencontre un décalage sexuel, d'en parler.
Mais gardez en tête de ne jamais accuser ou culpabiliser votre partenaire.

Mettez aussi en avant ce que vous aimez chez lui (« Oh attends, on reste un peu comme ça, j'adore ») avant de pointer ce que vous appréciez moins.

Entre l'orgasme et moi ? Ma vessie


" Et pourtant tout était bien parti. Après des préliminaires effervescents, mon amoureux poursuit nos ébats avec tendresse et caresses. Tout ce que j'aime.
L'orgasme est tellement proche que je m'y vois déjà. Et là, une irrésistible envie de faire pipi m'envahit.
Plus possible de penser à autre chose. Il fallait que j'aille aux toilettes, là tout de suite.
Je m'éclipse donc en pleine montée des délices.

Évidemment, à mon retour, l'ambiance n'était plus du tout aux festivités sexuelles : son désir étant retombé comme un soufflé. Trop frustrant  ".

Océane, 28 ans

·         Alors, dès maintenant :

Apprenez à anticiper ce genre de désagréments !

Entre l'orgasme et moi ? Mon taux d’alcoolémie


« Je me souviendrai longtemps de cette soirée. "Arrosée" est sûrement l'adjectif qui la résume le mieux.
Tout a commencé dans un petit bar cubain sympa. De la musique entraînante, un mojito incroyable.
Puis deux, puis trois.
Ça nous rend joyeux, amoureux. En arrivant à la maison, je crois être pompette. En fait, c'est complètement ivre.
Justin commence à m'embrasser, je sens que les prochaines minutes vont être torrides. Ça devient de plus en plus sensuel entre nous, l'orgasme approche à grands pas.

Mais il est reparti aussi vite qu'il s'était montré : j'ai fini la tête au-dessus d'une cuvette, avec Justin qui jouait les infirmières. On ne m'y reprendra plus ! ».

Anne, 21 ans

·         Alors, dès maintenant :

À tort, certains pensent que l'alcool peut être un booster sexuel. Si un petit verre peut « désinhiber », tout est vraiment dans la modération car, bien vite, l'alcool monte à la tête.

On subit alors une perte de contrôle de son corps et de ses pensées. Et on finit malade et piteux, sans oublier les lendemains qui déchantent...

Entre l'orgasme et moi ? Trop d’altruisme


« En fait, je crois que je suis trop concentrée sur ce que je "dois" faire pour que mon homme vive le grand frisson.
Je pense à lui avant de penser à moi, comme si mon plaisir allait découler du sien.
Eh bien, au bout de six mois, je suis en mesure de pouvoir affirmer que l'orgasme est un plaisir qui ne se partage pas : chacun le sien, pour être sexuellement épanoui. »

Sybille, 30 ans

·         Alors, dès maintenant :

Il faut apprendre à être un brin égoïste dans un lit.
En prenant du plaisir et en le montrant à son partenaire, on installe un cercle vertueux.

Il aura à son tour envie de vous faire plaisir et de profiter de ce qui lui en apporte.

Par Sarah Connor


Posts les plus consultés de ce blog

MON MARI ADORE PORTER DES VETEMENTS DE FEMME

Ces femmes qui aiment le sexe

CITATIONS CELEBRES QUI DONNENT ENVIE DE FAIRE L'AMOUR