MON CHERI ADORE S'HABILLER EN FEMME

Sophie est amoureuse de Maxime, un homme formidable dont le seul défaut est d'aimer un peu trop les talons hauts.

«Mon chum aime s'habiller en femme»

Au début de notre relation amoureuse, il ne voulait pas se travestir devant moi. En ce qui me concernait, je ne me sentais pas prête à le voir comme ça non plus. Un jour, en utilisant son ordinateur, je suis tombée sur des photos de lui complètement maquillé, en robe ou guepiere. J'ai eu un choc. Je crois même que j'ai un peu pleuré. Mais c'est vite passé. Une semaine plus tard, c'est moi qui ai demandé à le voir, ou plutôt, à la voir. Son alter ego féminin. Cette fois, je n'ai pas du tout ressenti la même peur. Je me suis rendu compte que ça ne changeait rien à la personne qu'il était, ni à la complicité qu'il y avait entre nous. J'avais déjà commencé à m'habituer, à apprivoiser cette version féminine de lui.

Il faut dire que Maxime n'a rien d'une drag-queen flamboyante. Il porte des vêtements sobres, mais il ne les choisit pas dans le rayon des hommes. Et puis, il se maquille, il se coiffe, il s'épile, il collectionne les produits de beauté... Il est cent fois plus girly que moi! Étrangement, il est très masculin en même temps. Il est protecteur, galant... et il ne veut absolument pas s'occuper de cuisine! Les petits pots, oui, mais les grandes casseroles, non merci!

Quand il s'habille en femme - quasiment tous les jours -, notre rapport change, bien sûr. C'est un peu comme si j'entretenais une relation distincte avec chaque côté de sa personnalité. Quand il est en homme, c'est mon chum. Lorsqu'il est en femme, c'est comme si j'étais avec une amie très proche. Je me sens bien avec elle, mais c'est Maxime que j'aime.
Depuis un an que nous sommes ensemble, nous avons trouvé un équilibre entre ces deux pôles. Il travaille dans une entreprise très ouverte, qui accepte qu'un employé vienne au bureau vêtu en femme. De neuf à cinq, il est donc Mimi, comme il se surnomme avec humour. Le soir, il rentre à la maison, il se démaquille, il change de vêtements... Il redevient Maxime, mon chum et mon amant. Aussi délicat, sensible et à l'écoute au lit que dans la vie.

Je crois qu'il est heureux comme ça. Je pense même que, s'il n'y avait pas sa mère, à qui il a toujours évité de révéler son côté «Ed Wood» pour ne pas la heurter, il irait peut-être plus loin dans l'exploration de sa féminité.
Tiré du magazine ELLE Québec










































ore Sharing Services






Posts les plus consultés de ce blog

MON MARI ADORE PORTER DES VETEMENTS DE FEMME

Ces femmes qui aiment le sexe

CITATIONS CELEBRES QUI DONNENT ENVIE DE FAIRE L'AMOUR