16/09/2016

tous les sujets qui font que je m'interpelle: LA MODE SEXY? C'EST QUOI ?

tous les sujets qui font que je m'interpelle: LA MODE SEXY? C'EST QUOI ?: Non, la mode sexy ce n’est pas seulement la   lingerie coquine , ses  strings  ficelle et ses soutiens-gorge rembourrés ! La sexy atti...

LA MODE SEXY? C'EST QUOI ?

Non, la mode sexy ce n’est pas seulement la lingerie coquine, ses strings ficelle et ses soutiens-gorge rembourrés ! La sexy attitude, c'est avant tout un comportement, ça s’apprend. Servez vous de vos stocks, vous serez surprise par ce que vous trouverez.

Porte-jarretelle, body, soutien-gorge balconnet : tout est bon à prendre. Si vous en voulez toujours plus, faites-vous plaisir et mélangez ces anciennes mais toujours in tendances aux nouvelles matières telles que le shorty, la petite culotte en coton toute simple mais ô combien efficace.  En mode sexy, vous deviendrez la reine incontestée de la maison !

Bien sûr, être sexy, ça ne s’arrête pas aux dessous… ce qu’il y a dessus aussi, ça compte. Cependant, la frontière entre la femme fatale sexy et la vulgarité est plutôt voire sacrément mince. Pour éviter tout  faux-pas dans la mode, on vous a concocté une série de conseils et autres astuces afin de vous assurer le titre de reine du glam’.

Alors que certains créateurs favorisent la mode sexy avec des dessous dessus, nous vous proposons des ensembles affriolants mais on ne s’arrête pas là… du petit top sexy aux talons aiguille on vous relooke de la tête aux pieds pour que vous soyez…irrésistible !

Mode sexy : toujours plus glam'

Mode sexy © Dim
Mode sexy © Dim
La mode sexy ça peut être une vraie bataille…On en fait trop ? Pas assez ? Pour mettre fin à vos éternelles questions on vous a dégotté une série de leggings glamours découvrant la cheville que vous pourrez sublimer avec des talons pour être sexy mais non moins élégante.

Si pour vous la mode sexy est synonyme de dévoiler les gambettes faites-vous plaisir, vous adorerez notre sélection. Accroc à la petite robe noire sexy ? Rendez-vous sur notre article à chaque dressing sa petite robe noire.

Les petits budgets eux aussi ont droit à un peut de sex-appeal. On a déniché cinq looks mode sexy à petits prix rien que pour vous !  Enfin, pour celles qui veulent revoir leur garde robe de A à Z mon dressing sexy est fait pour vous le guide parfait pour vous amener tout droit vers la sexyness !

Mode sexy : chaussures et talons

Jupe droite noire taille basse avec dentelle S-10XL
Mode sexy Secret de Dame
Quoi de plus sexy qu’une belle paire de chaussures parée de jolis talons hauts. Pour être en mode sexy la chaussure femme par excellence c’est quand même l’escarpin talons aiguilles  et quand en plus il va jusqu'à la pointure 46 et que vous pouvez choisir le détail coquin.

Les chaussures à brides sont également très appréciées cette saison. Enfin, avec une jupe, osez les ghillies qui chatouillent les modeuses ! Vous savez ces chaussures légèrement montantes à fins lacets mais dévoilant vos petits petons sur des talons hauts … Vous n’avez que l’embarras du choix pour parfaire votre look mode sexy !

Mode sexy et l'indiscutable lingerie

grossiste Axami Soutien-gorge avec baleines haute qualité rouges framboise et broderie bleu saphyr
Mode sexy © Lise Charmel
Quoi de plus sexy que la lingerie ? C’est un réflexe, quand on pense sexy, on pense lingerie.
Besoin d’être orientée sur les différentes pièces de lingerie sexy ? Faites-vous plaisir,string, tanga, shorty, les modèles et les matières sont tellement variés qu’il en existe forcément un pour vous.

Pour celles qui préparent un évènement digne d’être marqué trouvez la tenue adéquate dans notre dossier dessous en fête. Enfin, pour adopter la mode sexy choisissez des amours de dessous ! Sexy ne veut pas dire grossier, la soie et le satin de soie mélés à la dentelle française se reveleront des tresors de bons gouts.

Sexy la mode des people

Mode sexy © Rihanna
Mode sexy © Rihanna
S’il y a bien des gens qui s’y connaissent en mode sexy c’est bien les people. Leur look est savamment étudié. Toujours à l’affut des dernières tendances, ils sont au courant de tout et appliquent tous les règles de la mode sexy à la lettre ! Bref, s’il y a bien des personnes à copier de toute urgence ce sont eux !

Donc, on s’est chargés de faire un tour sur la planète people pour scanner leur looks pendants les défilés. On a aussi décrypté pour vous les secrets qui rendent le style de certaines stars so sexy pendant que d’autres ont bien voulu nous raconter comment elles se sont sublimées !

30/08/2016

Faut-il avoir des relations sexuelles souvent ?

deux fois par semaine ou deux fois par mois… Vous ne devriez pas avoir à compter le nombre de vos rapports sexuels. Pourtant, tiraillés entre ce que nous croyons être « normal » et ce que nous vivons, nous en arrivons parfois à ne plus faire confiance à nos désirs.
Sexe : la fréquence est-elle importante ?


« Mon mari et moi, mariés depuis neuf ans, avons une vie sexuelle très agréable. Nous faisons l’amour de façon très intense et très satisfaisante, mais pas très fréquente. Deux ou trois fois par mois. Or, quand je regarde autour de moi, quand j’écoute mes amis ou quand je lis la presse, j’ai l’impression d’être anormale. Pouvez-vous me dire quelle est la moyenne des rapports sexuels dans un couple normal ? »
Nous avons été surpris par cette question que nous avons reçue. Les diktats sexuels sont-ils si importants qu’un couple heureux se met à douter de son propre épanouissement ? « C’est “la” question que posent la plupart des patients dans tous les cabinets de sexologie, témoigne le sexothérapeute Alain Héril. “Comment font les autres ?” Sous-entendu : “Suis-je normal ?” Aujourd’hui, la différence entre la sexualité médiatique et la sexualité individuelle est telle qu’elle devient source de culpabilité. »
Faire l'amour souvent devient la grande question pour l'équilibre du couple. Carole, 28 ans, onze ans d’amour et cinq de vie commune : « Ce sujet est au cœur de nos discussions… Mon compagnon se fie aux sondages et aux récits de ses amis hommes, qui assurent tous avoir un minimum de deux à trois rapports sexuels par semaine, et s’interroge sur ma libido, “paresseuse” selon lui. Pourtant, je suis très épanouie, même avec un rapport par semaine en moyenne, et je suis intimement persuadée que je ne suis pas la seule dans ce cas. »

Se rassurer et rassurer l’autre sur sa sexualité

Cette incessante recherche de la normalité est récente. Par le passé, l’information sexuelle étant profondément taboue, il n’y avait aucun moyen de comparer la fréquence moyenne des rapports dans les couples. En outre, celle-ci était largement gouvernée par la crainte de la grossesse. La libération sexuelle a eu pour conséquence de désinhiber la parole, mais l’afflux d’informations brouille nos ressentis. « La sexualité, ce n’est pas du copier-coller, explique Alain Héril. Ce n’est ni faire comme le voisin, ni faire comme la dernière fois. La sexualité est d’abord un dialogue : elle est mouvante, se nourrit de surprise et d’inattendu. Elle est génitale, hormonale, mais elle est avant tout émotionnelle : elle s’enrichit de la rencontre avec l’autre.

Si on est dans le “il faut” (“Je n’ai pas fait l’amour depuis trois semaines, il faut donc que je me force ce soir”), on n’est plus dans le désir mais dans l’obligation, dans l’auto-injonction. » Cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de plaisir ni d’orgasme. Mais si notre envie de faire l’amour n’est rien d’autre qu’un besoin de décharger une tension nerveuse, l’autre devient un objet masturbatoire. Il n’y a pas de rencontre.
Cette inquiétude de ne pas faire assez l’amour se nourrit également de la crainte de ne pas être à la hauteur. « Certains hommes, explique la sexologue Catherine Solano, ont besoin de preuves pour se rassurer sur leur virilité. Ils cherchent donc à se raccrocher à tout ce qui peut être “mesurable” : la taille de leur sexe, la fréquence de leurs rapports, leur durée… Lorsqu’elles comprennent, inconsciemment, qu’elles ne sont pas désirées pour elles-mêmes, leurs partenaires ne peuvent que refuser cette sexualité où elles n’ont pas leur place. Mais certaines femmes sont parfois également en attente de preuves : faire l’amour leur permet de se sentir désirables et désirées. »

C’est le cas de la femme d’Alex, 38 ans. Il raconte : « J’ai un boulot stressant, et, du coup, ma libido est souvent parasitée par un certain nombre de choses. Cela ne me dérange pas outre mesure de ne pas faire l’amour souvent. Mais si je laisse passer un trop grand laps de temps sans lui faire l’amour, ma femme s’inquiète.Elle s’imagine que je l’aime moins. Elle m’a même soupçonné d’avoir une maîtresse… Elle a besoin du sexe pour être rassurée sur mes sentiments pour elle. Donc, deux ou trois fois par mois, je me force un peu pour qu’elle ne s’inquiète pas. »

Guérir nos blessures pour une sexualité épanouie

Les histoires d'amour et les histoires personnelles se mêlent. Liens douloureux dans l’enfance, complexes physiques, mauvaises expériences antérieures, narcissismes blessés… tous nourrissent une peur de l’abandon et du non-amour qui cherche à être contredite dans la relation sexuelle.
Ainsi, après un premier mariage malheureux, Florence, 49 ans, avoue son besoin de réassurance : « Peut-être est-ce dû aux leçons que j’ai tirées de ma vie conjugale antérieure, mais je suis extrêmement attentive à la fréquence de nos rapports sexuels. D’abord, parce que c’est un moment magique. Ensuite, parce que, au-delà du plaisir physique, c’est un moment de grande tendresse et d’intimité. Enfin, c’est pour moi l’assurance que mon ami me désire. Cela me rassure sur la pérennité de notre relation, peut-être. Ou sur mon pouvoir de séduction à l’approche de la cinquantaine. Tout cela en même temps, sans doute… » Le sexe devient alors la vérification que l’autre vous aime.
« Ce que j’entends dans mon cabinet, raconte Alain Héril, ce sont des femmes qui me disent : “Le seul moment où j’ai de la tendresse, c’est quand il a envie de sexe”. » Quand il n’y a pas de tendresse dans le couple, pas de toucher, pas de peau à peau régulier, l’acte sexuel devient le moyen d’en obtenir. « Le mot “tendresse” vient du verbe “tendre” : je tends vers l’autre, j’accepte d’aller vers lui et que lui vienne vers moi. La tendresse, comme la sexualité, est un type de dialogue en soi. Quand le couple évolue dans un monde de tendresse naturelle, une faible fréquence des rapports sexuels est bien vécue », conclut le sexothérapeute.
Après vingt-sept ans de vie commune, Agnès et Jacques, 54 et 56 ans, en témoignent : « Notre rythme est très fantaisiste, plus ralenti qu’autrefois, certes : nous sommes moins gourmands mais plus gourmets. C’est pourquoi compter nos rapports sexuels en nombre de pénétrations nous paraît inintéressant. Prendre plaisir à dormir blotti dans les bras de l’autre après toutes ces années, nous caresser, nous embrasser, continuer à avoir besoin de la peau de l’autre, tout cela nous semble mille fois plus important qu’une statistique pénétration-éjaculation-jouissance mensuelle ! »
Pascal, 58 ans, marié depuis trente ans, mise lui sur la parole : « Après toutes ces années, la fréquence de nos rapports n’est pas primordiale, car elle est irrégulière, variant en fonction de notre état de fatigue et de stress, ou tout simplement de notre libido. Mais elle est importante. Faire l’amour nous semble nécessaire à l’équilibre du couple mais, surtout, renforce notre amour et nous prouve que nous nous plaisons encore et que nous avons encore envie de nous donner du plaisir. Et parler de nos envies, désirs et fantasmes réciproques, ainsi que de nos manques et frustrations éventuels fait partie de notre quotidien. »

Se poser les véritables questions

Tous les sexologues admettent que parler de soi est essentiel. A condition de ne pas confondre information et communication, prévient la sexothérapeute Ahlam Fennou : « Dans certains couples, le véritable échange se perd parce que, justement, on croit l’instaurer en parlant. Or, de quoi parle-t-on ? De ce qu’on a lu, de ce qu’on a entendu, de ce qu’on voudrait faire…
Mais les véritables questions – est-ce important pour moi de faire l’amour ? Pourquoi ? Quel plaisir ai-je envie de partager avec l’autre ? Que sais-je de ses envies ? –, on ne se les pose pas parce qu’on n’a pas appris à y répondre. » « Il est tellement plus facile, enchaîne Catherine Solano, de s’appuyer sur des chiffres ou des comparaisons. Cela nous place sur le terrain de la revendication – “Tu vois, les autres font comme ceci ou comme cela… eux” – et non sur celui de l’intimité. »
Mélanie, 40 ans, refuse de compter : « Avec cet homme-là, le langage des corps m’a ouvert les portes de la vraie communication. Jamais je n’étais allée aussi loin dans l’échange. La fréquence varie au gré de notre fatigue, de nos préoccupations, de nos absences, mais un regard partagé, un geste tendre suffit toujours à nous reconnecter à notre amour, même si on n’a pas, à ce moment précis, le temps, l’envie ou l’opportunité de faire l’amour. Alors, “Combien de fois par mois ?” est une question qui n’a strictement aucune importance. » Se faire confiance à soi plutôt qu’aux autres… La sexualité est une forme de créativité, une danse à deux où la notion de rythme s’estompe. Elle devrait importer autant que les autres formes de dialogue du couple. S’interroge-t-on sur le nombre de fois où l’on a ri avec l’autre la semaine dernière ?

Combien de rapports sexuels par mois?

Entre neuf et treize fois par mois (soit deux à trois fois par semaine) est la fréquence avouée par les Français, quel que soit leur âge et celui de leur couple. Mais que déduire de ces chiffres, sachant que ces statistiques, basées sur la moyenne mensuelle, rassemblent aussi bien ceux qui font l’amour trois fois par semaine que ceux qui, après quinze jours d’abstinence, passent tout un dimanche à s’aimer ?
De plus, la question de la fréquence des rapports reste un sujet relativement tabou et les réponses sont souvent dictées par l’angoisse de ne pas être « normal ». Dans une étude consacrée à la sexualité des Français, le sociologue Michel Bozon démontre que, s’il y a une activité sexuelle soutenue au cours des deux premières années de vie commune (treize rapports sexuels par mois), une stabilisation se produit autour de neuf rapports mensuels à partir de cinq ans d’ancienneté du couple. Une moyenne qui varie en fonction des étapes traversées par le couple : mariage, naissance d’un enfant, âge, stress professionnel,
maladie, etc.
Source : psychologies.com

21/08/2016

Pourquoi porter des tenues sexy et SUR MESURE


Lingerie et vêtements sexy subliment les courbes si on choisit les bonnes coupes, adaptées à notre morphologie ! Mais on peut aisément tricher en choisissant de faire confectionner les modèles lingerie ou vêtements à nos mesures ! 

La lingerie et vêtements sexy sur mesure

Le prêt-à-porter pour les femmes a été une révolution en matière de vêtements et lingerie, mais elle a le gros défaut d'avoir les coupes et finitions qui vont au plus grand nombre, voire de standardiser le corps ! 
Or, c'est l'unicité des corps qui fait leur beauté ! Tailles très fines, hanches et fesses très développées, poitrine menue ou au contraire bonnets imposants sur une silhouette qui ne l'est pas ? Toutes ces spécificités rarement mises en valeur sont pourtant ultra sexy, à condition de ne pas soumettre son corps à porter des choses qui ne lui vont pas ! 
La lingerie sexy sur mesure a tout son intérêt puisque la lingerie effraie souvent femmes et hommes en pensant qu'il s'agit de se dévoiler et de laisser apparaître les défauts, pourtant c'est tout l'inverse, la lingerie doit sublimer le corps, sous ou sans vêtements ! 
On peut donc prendre son tour de poitrine, de hanches, de taille, de cuisse etc, choisir ses matières, ses coloris, ses détails comme la dentelle, les ouvertures sexy avant ou arrière, si on souhaite une doublure ou non etc ! Tant de détails qui font de notre corps le sujet principal, on a plus besoin de se conformer au corps standardisé, mais au contraire, on devient maître de notre image, on aime son corps, on le met en valeur et on arbore sa lingerie sexy sur mesure avec fierté, car elle aussi, elle est unique car confectionnée pour NOUS ! 
<p>  Top réalisé en satin  de quaité et  organza pur pour les manches froufrouttantes. Les couleurs sont à choisir pour le satin et les bordures. Créez votre modèle.</p> <p>   </p> <p>  portez le av Guepière PVC Sanita Gothique Peignoir Mousseline e soie Flirty Gothique

Même combat pour les vêtements sur mesure, qu'on souhaite élégants ou coquins ! 

On ne se contente pas des tailles standards S,M,L,XL qui ne representent pas notre corps ! On aime un vêtement mais on a pas assez de formes ? ou au contraire trop ? Cette époque est révolue, il suffit de mesurer toutes les parties de votre corps pour lesquelles vous souhaitez que les mesures correspondent parfaitement à votre silhouette, et le vêtement sera à ces exactes dimensions pour vous aller divinement. Les looks des stars nous donnent des informations. Il n'existe plus de XS/S/M/XL... il n'existe que vos mesures, vos formes, vos envies ! Choisissez de même que pour la lingerie vos matières préférées, les longueurs, doublures, ouvertures, détails, dans des matières classiques, intemporelles et élégantes, ou au contraire dans des matières peu courantes et terriblement sexy comme le cuir, le latex, le PVC, le plastique transparent, que l'on peut choisir parmi un très large choix de coloris ! 
Combinaison salopette Stephania XS à sur mesure Jupe crayon en simili cuir noir rana XS sur mesure corsage transparent de haute qualité XS à sur mesure
Hommes ou femmes, le vêtement et sous-vêtement sexy sur-mesure est abordable et il vous change la vie, en vous rendant encore plus desirables ! 

Les modèles presentés sont en vente dans le catalogue de la boutique en ligne SEcretdedame.com




12/06/2016

Découvrez les réels bienfaits des boules de geisha

Vous vous êtes déjà posé cette question ? Mais à quoi servent ces fameuses balles vaginales
appelées boules de Geisha ou encore Ben Wa ?

Sachez tout d’abord que l’utilisation de ces boules d’amour ne date pas d’hier. En effet, cette
pratique était utilisée par les souveraines de la cour royale en Chine. Au Japon, les Geishas
sont considérées comme des femmes excellant dans le métier de l’Art. Nul doute que
plusieurs versions existent concernant l’origine de cette appellation !

Recouverte de silicone ou de latex, elles sont principalement constituées de billes internes en
métal. Reliées par un cordon, ce dernier est utilisé afin de les retirer comme un tampon.

Insérées dans le vagin, les 2 billes se balancent et s’entrechoquent contre les parois des boules
afin de faire travailler le muscle du vagin ainsi que celui du périnée. Le poids des boules
permettra de tonifier ces muscles afin de mieux ressentir la pénétration.

A l’heure d’aujourd’hui, ces boules peuvent servir, en complément de la rééducation périnéale
(après un accouchement, elles sont largement conseillées), à intervenir sur des problèmes
d’incontinence urinaire par exemple…

Utiliser des boules de Geisha, c’est bien. En mouvement, c’est mieux. En effet, cela ne sert à
rien si vous ne vous déplacez pas avec. Allez faire vos courses, passez l’aspirateur, etc.
Quelques heures par semaine suffisent pour rétablir un équilibre musculaire au niveau du
vagin.

Chez certaines femmes, la vibration des boules sollicitant les muscles du vagin provoque un
plaisir immédiat ! Le retrait de celles-ci, rapide ou non, peut également déclencher un
orgasme et une lubrification intense. Ne soyez donc pas étonnées si les boules tombent toutes
seules, surtout au début !

L’utilisation d’un lubrifiant pour l’insertion n’est pas indispensable. Vous seule jugerez du
besoin si nécessaire.

Leur poids ainsi que leur diamètre varient. De 3,5 à 5cm, elles peuvent peser entre 25 et 80
grammes. Nombres de coloris sont proposés, à vous de trouver la référence qui vous convient
le mieux…

Pour débuter, commencez par de petites boules légères. Passez au niveau supérieur lorsqu’il
est nécessaire et utilisez des boules plus grosses et pesant plus lourd. Ainsi, vous travaillerez
réellement vos muscles et ressentirez bien mieux les efforts fournis. Un travail hebdomadaire
de quelques heures sur une durée moyenne d’un an est conseillé pour d’excellents résultats.

Le fait d’utiliser ces boules vous permettront de prendre conscience de votre vagin, de cette
partie de soi, et pimenteront vos préliminaires ou vous donneront l’envie de vous jeter sur
votre partenaire en rentrant des courses.

27/04/2016

Nouveautés Lingerie rétro à la mode 2016 !

 

Cher client, chère cliente,

Cette semaine, Secretdedame.com vous présente sa nouvelle collection rétro made by WHAT KATIE DID ! Ensemble de haute qualité de la célèbre marque anglaise, qui se compose d'un soutien-gorge rétro ultra confortable et au maintient irréprochable, d'une culotte, d'un tanga et d'un porte-jarretelles, tailles hautes pour la touche 100% vintage ! 
La subtilité d'un motif léopard, associé aux détails lingerie rubans roses, coupes travaillées, coutures parfaites, c'est la promesse de cette marque d'exception aux coloris toujours surprenants, profonds et charismatiques.

07/04/2016

S à 10XL robes sexy, uniques et abordables !

S à 10XL robes sexy, uniques et abordables ! 

Secret de dame est fier de vous présenter sa collection de robes originales et très sexy, tout en élégance, du S au 10XL ! Les formes sont mises en valeur par la matière spéciale wetlook, moulante et effet mouillé pour une jolie prise de lumière sur vos courbes ! Jeux de transparences ou de coupes avec du lacet ! 
Petit aperçu de la collection version courte du S au 10XL : 
Dentelle, tulle, mélangées au wetlook, matière scintillante et moulante, le tout affine, fluidifie la silhouette et vous rend divine à croquer ! Les coupes sont élégantes et femme fatale ! 
Aperçu de notre collection version longe, avec de somptueux effets de drapés : 
Habillée et dénudée, toujours de manière glamour mais aussi ultra sexy, dans des coupes complètement originales, ce sont ces pièces uniques et de belle qualité pour un prix défiant toute concurrence ! 

17/03/2016

La résille en nuisette ! Sexy et coquin

Notre nouvelle collection HEATHER vient d'arriver, avec elle deux nuisettes et un ensemble sexy porte-jarretelle ! Focus sur nos deux nuisettes sexy avec un mélange de résille et d'opacité rouge, pour un duo couleur très attrayant et un jeu de transparence adorable !






Le premier modèle, sans jarretelles, met l'accent sur la poitrine avec de jolies bretelles croisées pour un effet push-up pour arrondir et mettre en valeur le buste ! La résille moule le corps, la coupe est courte et dessine joliment le corps et ses formes. On craque pour ce look très féminin et provocant !





Notre deuxième modèle, ouvert sur le devant et avec jarretelles met en valeur la longueur du buste et le sexy des jambes ! A porter avec de jolis bas résilles simples noirs ou noirs et rouges ! Encore le jeu du rouge et noir pour un duo couleur femme fatale à porter sans modération ! La nuisette permet d'allonger la silhouette et la résille suggère la nudité sans y succomber pour suggérer ses plus beaux atouts ! 

09/03/2016

Pourquoi la lingerie rétro attire ?

Le rétro, c'est un style pin'up qui s'inspire des icônes féminines d'après guerre venant des états-unis. On trouve les caractéristiques suivantes : Cheveux en bouclettes, bouche très rouge, trait d'eye liner noir, collier ou boucles d'oreilles en perles, escarpins, bas en nylon avec la couture et des jarretelles, que ce soit un porte-jarretelle ou une guêpière ou encore une gaine et on oubliera pas le soutien-gorge emblématique du rétro : le BULLET  !



Pourquoi ce look reste-t-il une référence en matière de lingerie et pourquoi reste-t-il un fantasme pour beaucoup d'hommes et de femmes ?
Parce qu'il reste le symbole inébranlable de la féminité ! La particularité du look rétro, c'est qu'il aime les femmes avec leurs vraies formes, il n'est pas là pour aplatir la silhouette, mais au contraire il épouse les courbes ! On a la version ultra confort, avec les soutien-gorges bullet sans baleines donc, et les gaines qui maintiennent de la taille aux hanches le corps. Mais on a aussi la version plus difficile à enfiler mais tout aussi glamour, avec les guêpières au maintient très fort, de la poitrine aux fesses !
Les bas nylon couture, inséparables du look rétro font fondre tous les hommes depuis des décennies ! Et ce n'est pas demain que cela s'arrêtera, et dans le même esprit, le bas nylon couture ne comprime pas la cuisse et ne fait donc pas l'effet boudin ou rôti qu'on retrouve dans beaucoup de modèles de bas même quand on a les cuisses de la même taille qu'un bras, ce qui est particulièrement désagréable...
Vous l'aurez compris, la lingerie rétro s'adapte au corps féminin. On ne cherche pas à le modifier, on l'habille pour le sublimer et on suit ses courbes. Les femmes à l'époque n'étaient pas tenues de faire un 34/36 et celles-ci incarnent encore aujourd’hui un fantasme ! C'est en portant de la lingerie rétro qu'on recréé cet univers de beauté et de féminité qui fait rêver hommes et femmes !